L’impact environnemental du marketing : comment le comprendre et le réduire ?

Quel est l’impact environnemental du marketing ?

Comprendre les sources 

Si vous avez une entreprise, association ou toute autre structure, vous savez que le marketing est devenu indispensable, que ce soit pour mettre en avant votre activité, mieux connaître et échanger avec vos prospects, clients et partenaires, mais également évaluer vos performances.  

Mais saviez-vous que toutes les actions que vous effectuez ont un impact environnemental ? Entre le marketing digital et la publicité plus classique (print, affichage, événements), les actions marketing pèsent lourd. Si on zoom sur le digital, selon l’Ademe, le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet serre au niveau mondial et cela ne fait qu’augmenter au fil des années. 

"Une étude menée par Scope3 en 2023 montre que la publicité digitale génère 215 000 tonnes d'émissions de C02 chaque mois, et ce chiffre concerne uniquement l'Allemagne, les États-Unis, la France, l'Australie et la Grande-Bretagne. Les États-Unis produisent à eux seuls près de la moitié de l'empreinte carbone des publicités digitales et la France se trouve à la 4ème place avec 22 700 tonnes par mois."

En bref, toutes les technologies et le matériel informatique permettant aux entreprises de réaliser des campagnes marketing et de communiquer demandent une grande quantité d'énergie. Voici quelques exemples de l’impact environnemental du marketing :

  • La consommation d’énergie qui provient principalement des systèmes de bases de données et de stockage des entreprises, mais aussi de la vidéo. 
  • La consommation d’électricité avec le stockage de données, la fabrication des serveurs, des ordinateurs et leur alimentation quotidienne. On y trouve également la mise en place des réseaux de câbles nous permettant d’être liés aux data centers et la circulation des données. D'après l'ADEME, les datas centers en France représentent 10% de la consommation globale d'électricité. 
  • Se débarrasser de tout le matériel électronique en fin de vie pollue énormément, car il est difficile à recycler : pour info, les éléments constituant les appareils numériques équivalent environ à 175 000 tonnes de déchets par an.
  • L’appauvrissement des ressources car la fabrication des appareils nécessite plusieurs métaux rares (par exemple : la production d’un téléphone nécessite 50 métaux différents en moyenne). 

Comprendre les attentes des français  

Un sondage a été réalisé par OpinionWay pour l’AACC en juillet 2022 auprès de 1005 Français âgés de 18 ans et plus : cette étude nous montre la nécessité pour les français de changer leur façon de consommer pour répondre aux exigences écologiques. 

Voici quelques résultats en lien avec le marketing : « 2/3 des Français se disent prêts à renoncer aux catalogues et à recevoir des offres uniquement par SMS (79% des 25-34 ans vs 59% des 65 ans et plus). Les 3/4 sont même disposés à ne plus recevoir d’offres promotionnelles spontanées de la part des marques, mais de les avoir seulement lorsqu’ils les demandent. Également, 79% des Français seraient favorables au remplacement des cadeaux promotionnels (goodies) par des expériences, des découvertes ou des remises sur de futurs achats. »

De plus, 74% des Français se disent prêts à favoriser une entreprise avec un site ou des pratiques digitales labellisés « moindre impact carbone » et 81% sont favorables à la suppression régulière des contenus en ligne et sur les réseaux sociaux des marques, quitte à ne plus avoir accès à des contenus plus anciens.  

Maintenant, les entreprises ont donc le devoir d’intégrer les enjeux RSE aux parcours clients. Vous souhaitez ou avez déjà mis en place une démarche RSE dans votre structure et agissez déjà sur différents domaines ? N’oubliez pas d’agir au service d’une communication et d’un marketing plus responsables ! 

Source : sondage OpinionWay pour l'AACC

Comment réduire l’impact environnemental du marketing ? 

Calculez votre impact marketing

Afin d’estimer l’impact de vos actions marketing sur les objectifs commerciaux, il est nécessaire de définir les actions ayant la plus grande valeur ajoutée. Cette méthode permettra de réduire quelques actions marketing pour vous concentrer sur celles qui fonctionnent le mieux, et donc de réduire l’impact du marketing sur le bilan carbone de votre entreprise.

Pour analyser l’empreinte carbone de vos campagnes de communication et du marketing de votre structure, vous pouvez faire appel à un consultant externe ou une entreprise proposant un calculateur carbone. Une fois le bilan carbone des actions marketing effectué, vous allez pouvoir agir efficacement en interne. 

Accompagnez cette démarche en interne 

Avant de partager vos engagements et votre démarche auprès de vos clients et partenaires, il est nécessaire d’intégrer votre équipe à ce projet. Mais comment ? Pour commencer, vous pouvez organiser une réunion avec vos collaborateurs afin de leur présenter votre projet de mettre en place un marketing plus responsable et prendre en compte les différents retours. 

Ensuite, fixez des objectifs à respecter et inscrivez-les dans un tableau de bord commun, qui permettra de mesurer les avancées et analyser les différents indicateurs. 

Maintenant, on passe à l’action : pour mobiliser vos équipes sur ce sujet du marketing responsable, quoi de mieux qu’organiser un challenge Eli tout au long de l’année avec des actions personnalisées ? Au programme, engager vos équipes et les sensibiliser sur les bons gestes liés au marketing responsable : impressions  (recto-verso, noir et blanc et seulement lorsque cela est indispensable), stockage électronique, réduction de la consommation énergétique des appareils etc.

En faisant appel à notre équipe, vous obtiendrez une démo et pourrez nous faire part de vos besoins. Notre objectif est d’accélérer votre démarche RSE en vous accompagnant avec notre solution. Enfin, n’oubliez pas de célébrer les progrès réalisés avec votre équipe à la fin du challenge ! 

Stop au greenwashing !

Mettre en place un marketing responsable, c’est aussi et surtout être transparent auprès de vos parties prenantes : cela passe par une logique anti-greenwashing. 

Voici quelques actions à ne pas appliquer dans votre marketing d’entreprise : communiquer des informations sur votre mission, vos engagements, valeurs ou autres en les rendant plus « verts » que ce qu’ils sont réellement, communiquer sans apporter des preuves concrètes ou avec des informations incorrectes ou encore, communiquer pour survendre les avantages écologiques de votre produit ou service.

Et voici 4 questions à vous poser pour vous aider à réduire l’impact écologique de vos actions marketing : 

  • Est-ce-que nos actions de marketing mises en place sont vraiment utiles ?
  • Quels sont les besoins réels de nos clients ? 
  • Est-ce possible de communiquer moins tout en ayant un impact positif ? 
  • Est-ce-que nos supports de communication durent dans le temps ?

Les actions à mettre en place 

Nos conseils afin de limiter l’impact environnemental du marketing dans votre structure

Réduisez la consommation d’énergie et d’électricité : 

  • Afin de limiter la consommation d’énergie liée aux vidéos, nous vous conseillons de produire des vidéos moins longues et d’alterner votre contenu avec du texte ou des images. 
  • Pour réduire la dépense d’énergie liée aux emails, vous pouvez réduire la taille de ceux-ci ou utiliser Filevert pour un transfert de fichiers vertueux et responsable. Pensez à réduire votre boîte mail en supprimant les emails qui ne servent plus et n’hésitez pas à faire appel à notre partenaire CleanFox pour vous désabonner des spams et des adresses mail indésirables.
  • Pensez à éteindre complètement votre ordinateur en quittant le travail et lorsqu’il est allumé, baissez sa luminosité pour faire des économies d’énergie.
  • Mettez en place des partenariats marketing avec des entreprises et des fournisseurs également engagés : pour les trouver, vous pouvez chercher des imprimeurs, designers etc autour de vous. Les certifications et labels peuvent vous guider dans votre choix (par exemple, pour les imprimeurs, le label Imprim’Vert certifie les entreprises répondant à sa charte d’impression).
  • Formez-vous et effectuez une veille sur le marketing responsable auprès de sources comme l’ADEME, l’ARPP, la commission développement durable de l’AACC ou encore la Conseil de l'Éthique Publicitaire. Vous pouvez aussi effectuer des fresques comme la fresque du numérique afin de comprendre une partie de ces enjeux. 
  • Enfin, gardez votre matériel le plus longtemps possible !

Réduisez l’impact de vos supports et outils de communication tout au long de leur cycle de vie (que ce soit au niveau des matières premières, de la fabrication, des transports, de l’usage et de la revalorisation) : 

  • Pour le print : vous pouvez choisir du papier recyclé ou recyclable, utiliser des encres végétales, imprimer seulement si cela est nécessaire et dans des quantités raisonnables, utiliser les labels FSC ou PEFC. Et pensez au recyclage et à la revalorisation de vos supports lorsqu’ils sont en fin de vie. 
  • Pour le marketing digital : choisissez un hébergeur qui optimise l’efficacité énergétique comme Infomakiak, faites moins de contenu vidéo et limitez la taille et le poids de vos fichiers. Vous pouvez aussi optimiser la fréquence d’envoi de vos mails lorsque vous mettez en place des campagnes.
  • Pour le marketing événementiel : pensez à l’accessibilité du lieu pour favoriser les mobilités durables, faites appel à des prestataires engagés en faveur de l’environnement, favorisez la location de matériel plutôt que l’achat et pensez au tri sélectif ! (Et si vous proposez des goodies, offrez quelque chose d’utile et de durable). 

Diminuez la quantité de déchets : 

  • Si vos appareils numériques ne fonctionnent plus même après réparation et que vous devez les changer, nous vous conseillons de les amener dans des centres de reconditionnement pour leur donner une seconde vie !  

Enfin, une fois que vous aurez adopté une démarche de marketing responsable, diffusez vos bonnes pratiques auprès de vos parties prenantes afin de les sensibiliser et de les mobiliser à leur tour sur ces sujets. 

Conclusion

Les prospects et clients sont de plus en plus sensibilisés aux enjeux environnementaux et sociaux. Afin de répondre à leurs attentes, les différentes structures doivent agir sur tous les domaines dont le marketing, pour limiter leur impact. Ces quelques conseils ne sont pas exhaustifs, mais on espère qu’ils vous donneront des pistes pour mettre en place de bonnes pratiques au sein de votre structure. Pour plus d’informations, contactez-nous sur Eli !

Ce contenu peut aussi vous intéresser

Eli est un acteur majeur de la RSE dans les entreprises. Nos outils aident les entreprises à engager leurs collaborateurs dans des démarches de développement durable. En valorisant l’engagement individuel et l’impact du collectif, nous pouvons contribuer collectivement à rendre le monde meilleur.

Grace à vous...

34312

actions réalisées

20125

kg de CO2e évités

Retrouvez-nous

Logo de la fondation La Rochelle UniversitéLogo de l'université de La RochelleLogo de BPI FranceLogo du ministère de l'enseignement supérieurLogo de PépiteLogo de La Rochelle TechnopoleLogo de la fondation E5T
Logo LinkedInLogo Instagram
Copyright © 2020-2024 EverydayLifeImpact. Eli est une marque déposée. Tous droits réservés.

Obtenez notre book des évènements RSE !

Saisissez votre adresse email ci-dessous et recevez le book.

Recu ! Vous recevrez le e-book par mail.
Oupsi... Quelque chose s'est mal passé, donnez-vous une seconde chance !
image of a cross for close button on pop-up