Comment agir dans la RSE ? La fin du triangle de l’inaction avec Eli !

Aujourd'hui, il est temps de prendre conscience « des freins » qui nous poussent à rester inactifs face aux enjeux climatiques.

Trop souvent, les discussions se limitent à des accusations mutuelles entre toutes les parties prenantes sans passer à l'action concrète. Chez Eli, on a décidé de déjouer le triangle de l'inaction climatique et instaurer des changements positifs !

Zoom sur le triangle de l’inaction

Le “Triangle de l'inaction”, théorisé par Pierre Peyretou, montre une situation de blocage collectif où chacun pointe du doigt les responsabilités des autres. Il s’opère généralement entre 3 acteurs : les pouvoirs publics, les entreprises et les citoyens.

Voici comment fonctionne ce triangle de l’inaction

  • Erreur n°1 : accuser les autres - combien de fois avons-nous entendu ou même prononcé cette phrase : "C'est la faute des entreprises, politiques, voisins…"  Il est temps de briser ce cercle vicieux et de prendre notre part de responsabilité. La lutte contre le changement climatique ne peut pas reposer uniquement sur les épaules des autres : chacun de nous a un rôle à jouer, et il est temps d'assumer cette responsabilité collective !
  • Erreur n°2 : se déresponsabiliser - il est courant de penser que notre contribution individuelle est insignifiante face à l'ampleur des problèmes climatiques. "Mon petit geste ne changera rien", comme on l’entend souvent. Cependant, chaque action, aussi minime soit-elle, compte dans la construction d'un avenir plus durable. Il est crucial de reconnaître l'impact positif que chaque individu peut avoir en adoptant des pratiques respectueuses de l'environnement !
  • Erreur n°3 : l’inaction collective - une autre erreur que l’on voit souvent est de rester passif en attendant que les autres agissent. "Je ne vais pas changer s'il ne fait rien..." est un discours récurrent. Cette attitude crée aussi un cercle vicieux où les entreprises accusent, les politiques renvoient la balle, et la majorité de la population observe sans agir. Il est grand temps de briser ce schéma et de prendre des mesures concrètes à notre échelle !

Maintenant, on fait quoi ? Il est temps d’agir, mais comment ?

Rappelons les faits : Au cours du 20e siècle, la température moyenne en France a augmenté de +1°C.

« +1°C, ce n’est pas si catastrophique alors ! ». Justement, ça l’est. Les variations de température que nous vivons au quotidien peuvent sembler insignifiantes face à l'écart de +5°C entre la dernière ère glaciaire et le climat actuel. Mais n’oublions pas que les changements climatiques actuels se produisent 100 fois plus rapidement, rendant la situation d'autant plus dangereuse. (Source : la fresque du climat)

Alertons sur l'urgence

Limiter le réchauffement exige une action immédiate. Les sources d'émissions, principalement le charbon, le pétrole et le gaz naturel, sont au cœur de notre modèle de développement : elles représentent 81% du mix énergétique mondial. Les propositions pour agir sont variées, mais aucune n'est une solution miracle. Il faut travailler sur toutes les pistes, de la réduction de la consommation d'énergie à l'adoption de nouvelles sources d'énergie. Bref, l’objectif est clair : réduire l'empreinte carbone par Français de 80%, passant de 10t à 2t CO2/eq par an.

Agir à tous les niveaux est essentiel

  1. Dans la sphère personnelle : calculer votre empreinte carbone et réduire vos plus grands secteurs d’émissions avec par exemple : l’adoption des pratiques responsables au quotidien, en tendant vers un mode de vie plus végétarien et vers le zéro déchet, réduction de la consommation d'énergie et d’eau, le recours aux énergies renouvelables et le choix de mobilités douces. En plus d’un mode de vie plus sobre, vous pouvez sensibiliser vos proches à faire de même !
  2. Dans la sphère professionnelle : comme par exemple participer à la transition écologique des organisations, développer des alternatives bas-carbone et intégrer ces enjeux dans les parcours professionnels. Concrètement, intégrer la RSE dans votre stratégie, c’est encourager vos équipes et parties prenantes à adopter une approche plus durable en intégrant des pratiques responsables ! Cela peut inclure des engagements en faveur de l'économie circulaire, la réduction des déchets, obtenir des labels et certifications correspondant au secteur d’activité ou encore revoir l’ACV des produits et miser sur l’éco-conception.
  3. En tant que citoyen : voter aux élections, participer à des initiatives politiques comme les marches pour le climat, signer des pétitions pour le climat et sensibiliser les élus. On vous conseille de télécharger l’application Chilli.app qui permet d’agir en quelques clics pour des causes environnementales et cela depuis votre téléphone !

Les solutions RSE pour mettre en place des changements dès maintenant

  • Proposer un challenge Eli : vos équipes peuvent s'engager dans des actions personnalisées liées au développement durable en participant à un challenge. Notre solution offre la possibilité d'orienter la stratégie RSE de votre structure (organisme de formation, entreprise, bailleur social etc) tout en sensibilisant les équipes aux enjeux environnementaux. Vous pouvez nous contacter directement pour échanger sur votre projet et obtenir une démo :)
  • Se former, sensibiliser et transmettre : avec la multitude d'informations disponibles, on ne peut plus dire « qu’on ne savait pas ». Il est essentiel de se former sur les enjeux climatiques en consultant des sources fiables comme par exemple : les articles de Bon Pote, le cours des mines de Jancovici, les informations de l’Ademe, le média Vert etc. Pour approfondir vos connaissances, vous pouvez participer à des ateliers comme la fresque du climat, de l’économie circulaire etc et les ateliers 2tonnes sont aussi une super initiative.
  • Agir collectivement, comme le dit le proverbe "seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin." Rejoindre des projets et des associations environnementales permet de créer un impact plus significatif. La force collective peut influencer positivement notre environnement et pousser à des changements concrets. Il existe des associations environnementales et sociales partout en France, vous pouvez chercher des informations sur le site jeveuxaider.gouv.fr ou sur World Cleanup Day France !

Conclusion

La lutte contre l’inaction climatique nécessite une prise de conscience et des actions individuelles et collectives. En déjouant le triangle de l'inaction, nous pouvons tous contribuer à créer un impact positif et à construire une société où la responsabilité environnementale est au cœur de nos préoccupations. Pour en savoir plus et si vous souhaitez échanger avec nous et découvrir Eli, contactez-nous directement !

Ce contenu peut aussi vous intéresser

Eli est dévoué à la lutte contre le réchauffement climatique. Avec sa plateforme, Eli accompagne les organisations dans leurs stratégies de développement durable en engageant toutes les personnes qui les composent.
Grâce à vous...

34312

actions réalisées

20125

kg de CO2e évités
Retrouvez nous
Copyright © 2020-2024 EverydayLifeImpact. Eli est une marque déposée. Tous droits réservés.

Obtenez notre book des évènements RSE !

Saisissez votre adresse email ci-dessous et recevez le book.

Recu ! Vous recevrez le e-book par mail.
Oupsi... Quelque chose s'est mal passé, donnez-vous une seconde chance !
image of a cross for close button on pop-up